Historique

Contenu de la page : Historique

Rosières, un lieu humide où poussent les roseaux...

Il apparait très clairement d’aussi loin que l’on puisse remonter, que Rosières près Troyes n’a longtemps existé qu’à travers son château. Les dates précises des fondations du château et du village manquent, mais d’après l’historien Courtalon, le village serait réellement né en 1520, autour du domaine. Selon d’autres sources, il existait déjà auparavant, puisqu’en 1520, Pierre de Provins en parlait déjà.

Château de Rosières
Château de Rosières
png - 575.6 ko

Certains pourraient croire que le nom de Rosières provient des jardins de roses à la française qui occupaient les terres du château, mais il n’en est rien. Selon les hypothèses les plus crédibles, une rosière, dans le temps, désignait une zone marécageuse « à Roseaux ». C’est donc des « Rosières » qui constituaient son domaine, que le château ainsi que ses propriétaires ont hérité du nom et que le village fut par la suite ainsi désigné.
Le Rosières d’aujourd’hui est le résultat de l’association de deux villages, car il n’y a pas encore si longtemps, on faisait la distinction entre Rosières et Viélaines. C’est à la date du 17 pluviôse de l’an 3 (6 mai 1795) que les deux communes furent réunies.

Rosières près Troyes s’est développée au contact de la ville de Troyes durant tout le Moyen Age. La ville était alors limitée à son château et au domaine de celui-ci. Le contact avec Troyes favorise le commerce, dû aux foires de Champagne.

Rosières resta à l’abri des tempêtes de la Révolution Française. On dénombra des pertes parmi les habitants du village, mais la mortalité infantile, le nombre de personnes âgées et de nombreux cas de maladie furent les seules causes de cette hécatombe. La commune comptait ainsi 136 habitants en 1787, il n’en restait que 112 en 1790.

C’est en 1919, le 4 février, que la commune de Rosières reçoit l’additif " près Troyes".

L’évolution démographique de Rosières est récente : la commune est ainsi passée de 134 habitants en 1921 à 3 750 habitants en 2016.

Connexion

A noter

Le Blason

Blason

D’argent à la bande d’azur chargée d’un lion d’or posé à plomb, côtoyée de deux cotices potencées et contre potencées soudées du même, accompagnée de deux étoiles aussi d’azur, une en chef et une en pointe.